Votre vidéo commence dans 10
Passer (1)

Merci ! Partagez avec vos amis !

Vous avez aimé cette vidéo, merci de votre vote !

Ajoutées by Bes
616 Vues

Diffusé le Dimanche 19 novembre 2017 à 23h05 sur M6. Enquête sur ces nouvelles technologies mises au service de l\'arsenal répressif et sur les nombreuses ripostes trouvées par les automobilistes français. Lorsque le 1er radar automatique a été installé en 2003, les routes françaises étaient parmi les plus dangereuses d\'Europe (près de 8 000 morts par an). Depuis, la France a multiplié l\'installation des radars et réduit de plus de moitié le nombre d\'accidents mortels. Avec près de 4 500 appareils, les pouvoirs publics sont aujourd\'hui dotés d\'un arsenal impressionnant pour lutter contre les excès de vitesse. Des appareils de plus en plus perfectionnés : radars \"tourelles\" qui flashent plusieurs voies en même temps, radars \"tronçons\" qui mesurent la vitesse moyenne sur plusieurs kilomètres, radars autonomes, radars \"feu rouge\", etc... Et désormais, la nouvelle terreur des automobilistes : les radars-drones, totalement indétectables. Pour renforcer la répression, le gouvernement vient même de confier à des sociétés privées la gestion et l\'utilisation de près de 500 voitures radars pour traquer, sur toutes les routes de France, les automobilistes un peu trop pressés. Il est donc désormais quasiment impossible de circuler sans se faire contrôler au volant, et même à l\'arrêt ! Dès janvier prochain, les municipalités vont en effet récupérer la gestion du stationnement et, surtout, le produit des contraventions. Alors, les mairies s\'organisent et investissent dans des équipements flambant neufs : caméras vidéos qui repèrent les véhicules gênants, capteurs installés sur les places de parking et même voitures banalisées qui scannent les plaques d\'immatriculation.

Catégories
Enquête exclusive
Mots-clés
Bernard de la Villardière

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster un commentaire.

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette vidéo.